Pour jouer moins cher, jouez tout seul !

Nous, les français joueurs de jeux vidéo, on aime bien se plaindre. Parfois à tort, souvent à raison, c'est comme ça, c'est dans nos gênes. Et s'il y a un truc qui nous chiffonne particulièrement, c'est le prix accordé à notre passion. Une nouvelle console débarque ? Elle est trop chère. Un jeu sort en magasin ? Il est trop cher. Un ensemble d'instruments pour orchestre symphonique en bundle avec Rock Band : Mozart ? Je crois que vous avez compris l'idée.

Pourtant, allez savoir pourquoi, on avale assez vite la pilule face au prix des manettes officielles, alors qu'on parle d'un accessoire à 45€ en moyenne. Un prix qui, contrairement à un jeu ou à une console, ne baisse pas au fil du temps et des ventes.

Personnellement, je trouve que ce tarif "élevé" est un frein à l'obtention de nouveaux périphériques de contrôle interactif (comme disent les dictionnaires scientifiques). Je pars toujours dans l'idée de revenir avec un nouveau paddle avant de me prendre deux jeux sur Amazon pour le même prix.

Bien sûr, on pourra me rétorquer qu'il y a toujours moyen d'acheter un pad en occasion, mais comme j'ai toujours l'impression qu'il va y avoir un problème de contact avec le bouton Start ou la flèche du haut, quand ce n'est pas le stick analogique qui fait la gueule. Donc je passe mon chemin.
Idem pour les accessoires non-officiels, que je trouve tellement cheap que j'en perds à chaque fois mon plaisir de jeu. Après, si Michel-Edouard Leclerc veut vendre des manettes premier prix pour faire jouer la concurrence, libre à lui...

Tout ça pour dire que quand j'entends que pour la prochaine console de Nintendo, on parle d'une manette avec écran intégré, je suffoque un peu beaucoup : ça va faire cher le Party Game !

| Par Spry, le 23 mai 2011 | Game Culture | 12 commentaires »

Article prédédent :

Et que ça saute !

Article suivant :

Cry me a gamer